La Barque, la Vague et le Pilote

4 commentaires

Fantaisie en forme de performance de Simone RIST

Que se passe-t-il ?

L’écrivain russe Alexandre Herzen, pourchassé par le tsar, cherche asile en

France, pays de la Liberté. Il rencontre Marianne, allégorie de la République. Il s’aiment et ensembles, ils vont faire la révolution de 1848, vivre l’espoir , la défaite et la répression. A l’enthousiasme délirant succède une amère déception. Et l’état policier rattrape l’exilé Alexandre. Que va-t-il devenir ?

 

 

 

 

201217-01-44
– Commande du Musée Tourgueniev (Bougival) pour le Bicentenaire de la naissance d’Alexandre Herzen
– Création à Paris, en mai 2012, au Festival de La Création Théâtrale
– Journées du Patrimoine  au Musée Tourgeniev
– Festival « Die Französischen Wochen » , Stuttgart et Tübingen (Allemagne)
– Colloque Herzen, Nice
– Théâtre des deux Rêves , Paris

2013
– Théâtre Espace Marais  Paris,
– Lycée Rosa Park , Montgeron
– Journées du Patrimoine , Montgeron
– Vernissage de l’ Exposition Talma, Brunoy

16-39-29
Les textes

Fondements de la performance, les textes sont des extraits de De l’autre Rive et de Lettres de France et d’Italie d’Alexandre Herzen. Inspirés parla révolution de 1848, ils parlent de l’espoir d’une France, d’une Europe et d’une

Russie libres, où règnent l’égalité, l’humanité, la démocratie et la paix. Simone Rist en a fait un savant collage en y rajoutant quelques passages de sa plume.

La mise en scène allie la danse au jeu théâtral. Ces deux langages s’entrecroisent avec la parole, la soutiennent et la magnifient. La sobriété de la mise en scène accentue les contrastes, les nuances et les couleurs. Savant alliage des sens qui ennoblit l’expression !

barque1

 

barque4 

 

 

 

 

 


Avec

  • Denis HARDY                         Alexandre Herzenbarque2
  • Virginie GOUJAUD               Marianne
  • Simone RIST                          La voix intérieure

Mise en scène Simone RIST

 

 

barque3

« Alexandre Herzen (1812-1870) était  fasciné par le théâtre français révolutionné par Talma (1763-1826). Ce grand acteur était célèbre jusqu’à

Moscou et Herzen regrettait de ne pas l’avoir connu, ni vu et entendu. Une de ses premières visites en arrivant à Paris fut le Théâtre Français ; il eut la révélation de Racine et fut fasciné par la diction toute particulière des acteurs en ce temps-là. »

 

 

D’où vient l’idée ?

Rendre hommage à un combattant de la liberté, partisan du pacifisme. Alexandre Herzen (1812-1870), écrivain, philosophe et publiciste russe, a fêté en 2012 son bicentenaire. Le Musée Tourgueniev à Bougival a demandé à Simone Rist de créer un évènement pour fêter cet anniversaire. La Barque, la Vague et le Pilote a été jouée dans le parc du Musée le 16 Septembre 2012, pour les journées du Patrimoine.

Pour en savoir plus : http://www.tourgueniev.fr/?paged=13

De quoi s’agit-il ?

De liberté, de paix, de démocratie, d’égalité.
Il s’agit d’un exilé en France au moment de la Révolution de 1848, de son enthousiasme et de ses déceptions et de l’étonnante actualité de ses écrits.
Il s’agit de l’aspiration à une autre politique et de la rupture complète avec les vieilles idées, qui seule permettra de bâtir un monde nouveau, avec plus de justice, de paix et de démocratie.
Il s’agit de l’Europe et de son avenir, de liberté, d’égalité, de démocratie, de paix.

Que se passe-t-il ?

Une étrange histoire d’amour.
Un écrivain russe, Alexandre Herzen, pourchassé par le tsar, cherche refuge en France, pays de la Liberté.

La Barque, la Vague et le Pilote en vidéo :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “La Barque, la Vague et le Pilote”