Tchekhov et Tourgueniev, une rencontre dans l’au-delà

de

Simone RIST

           Création à l’occasion du Bicentenaire de la naissance d’Ivan Tourgueniev

dates lieux heures programmationUne brume cache la forêt. Deux hommes errent, chacun dans ses pensées. Un chant d’oiseau retentit et les deux hommes s’arrêtent, écoutent, se regardent et entrent en conversation. Leur amour de la nature les rapproche et peu à peu ils découvrent qu’ils sont tous les deux écrivains….

Des moments de rencontre et des moments de réflexion solitaire, des souvenirs, des discussions, des explications, des disputes, des connivences, de la curiosité, de la jalousie, de l’amitié, du rire, de la mélancolie et …
du silence.

Ils sont tous les deux russes, écrivains, auteurs de nouvelles, de romans et de pièces de théâtre. Ils ne sont pas de la même génération et ne se connaissent pas, même si le plus jeune connaît la réputation de l’autre.

Associant théâtre parlé, chant et danse, cette pièce pluridisciplinaire présente la rencontre insolite de ces deux auteurs célèbres, disparus depuis plus d’un siècle, Anton Tchekhov et Ivan Tourgueniev. Vont-ils se comparer, se mesurer, se quereller ou s’apprécier, se comprendre et se lier d’amitié ? Ils sont si différents et pourtant si proches.

Dans le rôle de :

♦Ivan Tourgueniev                      > Philippe COLIN

♦Anton Tchekhov                        > Radoslav MAJERIK

♦La Mouette                               > Inès DERUMAUX  (danseuse)

♦Pauline Viardot                         >  Emmanuelle BISCARA (chanteuse) 


IVAN TOURGUENIEV

Ivan Sergueïevitch Tourgueniev, écrivain russe passionné, auteur de merveilleux romans et nouvelles, est né le 28 octobre 1818 à Orel, en Russie, et mourut à l’âge de 64 ans le 22 août 1883 à Bougival, en France.

Aristocrate, fils de la noblesse russe terrienne, grand voyageur entre sa Russie natale, l’Angleterre, l’Allemagne et la France, Ivan Tourgueniev multiplie les rencontres et se lie d’amitié en particulier avec  Alexandre Herzen, George Sand, et Gustave Flaubert.

Ses œuvres les plus connues sont  Mémoires d’un chasseur (1852), Premier Amour (1860)  et Pères et Fils (1862). Fasciné par la voix de la cantatrice Pauline Viardot (1821-1919), il en tombe éperdument amoureux. Il deviendra l’ami du mari, Paul Viardot et  suivra la famille là où elle s’installera: en Angleterre, en Allemagne et en France.

C’est à Bougival,  la ville des  Impressionnistes aux bords de Seine, qu’il a construit dans les dernières années de sa vie, près de la villa Viardot, « La Datcha », qui est devenue le Musée Tourgueniev.

À lire aussi : Bicentenaire de la Naissance d’Ivan Tourgueniev



ANTON TCHEKHOV

Anton Pavlovitch Tchekhov, dramaturge et nouvelliste russe célèbre, est né le 17 janvier 1860 à Taganrog en Russie et mourut de tuberculose à l’âge de 44 ans, le 15 juillet 1904 à Badenweiler, en Allemagne.

Petit fils d’un serf, pauvre, il a connu toutes les difficultés de la vie. Très tôt il a commencé à écrire et à vendre ses nouvelles aux journaux pour aider et nourrir sa famille.

Ses pièces de théâtre sont jouées dans le monde entier ; les plus connues sont La Mouette (1895), Les Trois Sœurs  (1901) et La Cerisaie (1904).

Admirateur de Tolstoï, grand ami du peintre Isaac Levitan et du journaliste Souverine, il avait la passion du théâtre, mais il était aussi médecin. Sa vie est un exemple de courage, d’obstination et de travail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *